XF

Le Docteur John Demartini

Tout d’abord, avant de lire cet article : Le docteur John Demartini.

Bienvenue Ă  nouveau sur Coach Anti Procrastination đŸš€ !

Comme ce n’est peut-ĂȘtre pas la premiĂšre fois que vous venez ici 🙂, vous aimerez sans doute recevoir mon livret  » ProductivitĂ© Zen  » : vos premiers pas pour rĂ©duire la procrastination et augmenter votre capacitĂ© Ă  vous accomplir !

Cliquez-ici pour le recevoir gratuitement ! 📚

Introduction

Voici des extraits retranscrits de cette belle interview du Docteur John Demartini : « Guérir sa dépression quasi instantanément !? Docteur John Demartini » issue de la chaine YouTube : Le Parfait Show.

La promesse du titre est peut-ĂȘtre un peu forte, elle ne vient pas de moi 🙂.

Voici la vidĂ©o dont je me suis inspirĂ© pour vous transmettre de prĂ©cieux enseignements ! 👇

Elle m’a vraiment aidĂ©.

« Tous les ĂȘtres-humains ont des valeurs prioritaires, une hiĂ©rarchie de valeur. Et cette hiĂ©rarchie est unique comme notre empreinte digitale ».

Docteur John Demartini

Intéressant, cela me pousse à réfléchir à : quelles sont mes valeurs prioritaires ?

Le Docteur Demartini explique que nous ne connaĂźtrions pas vraiment nos valeurs.

Et qu’en fait pour les dĂ©couvrir, il faut regarder notre vie, qui prouve elle, en rĂ©alitĂ© nos vĂ©ritables valeurs.

« Nous ne sommes que des reflets des uns par rapport aux autres ».

J’ai du mal avec cette notion. Mais il est vrai que je ressemble aux autres đŸ€Ł.

Que pour les bons cÎtés par contre !

Selon ce docteur, nous ne définirions pas nos objectifs si efficacement que cela.

Il propose un travail gratuit de questionnement sur son site : https://drdemartini.com/

Nous sommes spontanĂ©ment inspirĂ© (motivĂ©) de l’intĂ©rieur lorsque nous suivons notre hiĂ©rarchie de valeur personnelle.

(Encore faut-il la connaütre 🙄).

Nous agissons aussi par des valeurs intĂ©grĂ©es depuis ce qu’il nomme « l’extĂ©rieur » : famille, culture etc.

Et ce schĂ©ma de motivation suit la recherche de la rĂ©compense, de l’approbation ou l’Ă©vitement de la punition, du rejet, de l’exclusion.

Nos objectifs doivent ĂȘtre alignĂ©s sur nos valeurs hautes. On aura ainsi plus de chances de persĂ©vĂ©rer.

Docteur John Demartini

Il faut donc prendre le temps de vérifier quels objectifs relÚvent effectivement de nos valeurs.

Car lorsqu’on « s’injecte » les valeurs des autres, cela obscurcit nos propres valeurs 😞.

Ce qui augmente alors notre incertitude.

On se remet en question : pourquoi je ne suis pas motivé ?

On peut se forcer Ă  agir, mais le coeur n’y est pas.

Les Ă©checs sont de retours d’information qui doivent nous servir Ă  affiner notre dĂ©marche (si nous en avons une).

La Meilleure façon d’atteindre ses objectifs selon le docteur John Demartini

docteur John Demartini - coach-anti-procrastination.com
Cible – Objectifs avec le docteur John Demartini
  • Se concentrer sur ce que l’on contrĂŽle.
  • RĂ©duire les objectifs en petites Ă©tapes.
  • Se concentrer sur une action Ă  haute prioritĂ© Ă  la fois.
  • Eviter les fantasmes (les faux buts) qui ne sont pas importants pour soi. Les faux rĂȘves, qui ne viennent pas de nous et qui ne prennent pas en compte le seconde face de la mĂ©daille : la partie nĂ©gative, inconfortable, dure, challengeant, inhĂ©rente Ă  la vie elle-mĂȘme.

Je suis confortĂ© dans mes rĂ©flexions rĂ©centes au sujet de la rĂ©ussite lorsque j’entends le docteur parlĂ©. Effectivement, rĂ©ussir est difficile. RĂ©ussir n’est pas si facile; Etre heureux est une rĂ©elle performance en rĂ©alitĂ©.

Xavier Coach Anti-Procrastination

Comment dĂ©finis-tu l’authenticitĂ© ?

authenticité - docteur John Demartini - coach-anti-procrastination.com
Photo d’une fille que je trouve authentique

« En ontologie, l’authenticitĂ© est notre essence d’ĂȘtre.

Et le devenir : le masque , la personnalité.

Cela déguise la vérité de notre essence réelle ».

On peut percevoir les autres comme meilleur que soi dans un domaine de vie : plus riche, plus musclé, plus spirituellement conscient etc.

Lorsqu’on se minimise vis-Ă -vis d’eux, on devient conscient de nos mauvais cotĂ©s, inconscient de nos bons cĂŽtĂ©s et conscient de leurs bons cotĂ© et inconscient de leurs mauvais cĂŽtĂ©s.

Et cela couvre (cache) l’essence d’ĂȘtre.

On peut aussi se trouver plus intelligent, plus riche, ayant meilleure vie sociale, plus de compétences etc.

Dans ce cas, on s’exagĂšre soi-mĂȘme : on devient conscient de ses bons cotĂ©s et inconscient de nos mauvais cotĂ©s. Et conscient de leurs mauvais cotĂ©s et inconscient de leurs bons cotĂ©s.

Ce qu’on voit chez l’autre, c’est soi.

Dans la « Conscience pure  » (je ne sais pas exactement ce qu’il entend par cela) : l’observĂ© et l’observant sont la mĂȘme chose.

💡 A ce moment, le soi authentique Ă  une chance de s’exprimer.

⌛ Quand on s’exagĂšre : on a des objectifs trop ambitieux en rapport Ă  un temps trop court.

Inversement, quand on se minimise, on a des objectifs trop faibles en rapport à un temps trop long ⏳.

Nos jugements et comparaisons diminuent notre authenticité.

Nous ne sommes pas là pour nous comparer aux autres, ni les mettre sur un piédestal.

Mais les mettre dans nos coeurs 💙.

Ainsi cet amour revient à nous et on est alors plus disposé à mettre en place des objectifs authentiques.

Quand on place les gens sur un piĂ©destal, on veut changer pour devenir ce qu’ils sont.

Et quand on les rabaisse, on veut que les autres deviennent ce que nous sommes.

« Mais c’est stupide : vivre selon les valeurs des autres, c’est dommage et 👉 vouloir que les autres vivent selon nos valeurs, c’est bĂȘte aussi ».

Quand on a de la prĂ©voyance et de l’objectivitĂ© et qu’on Ă©coute notre intuition, on se retrouve Ă  mettre en place des vrais objectifs, qui nous donnent de l’Ă©lan et de l’accomplissement.

Discerner la différence entre un fantasme et un vrai objectif

illusion
Photo illustrant l’illusion : croire que ce que l’on veut vient de soi

🧠 Dans l’amygdale (une partie du cerveau) on cherche Ă  Ă©viter la douleur et rechercher le plaisir.

Et ce n’est pas une façon Ă©quilibrĂ©e de vivre.

C’est vivre dans nos fantasmes, on ne cherche que le plaisir et Ă©viter les souffrances : responsabilitĂ©s, confrontations, certaines rĂ©alitĂ©s.

👉 Or pour ĂȘtre Ă©quilibrĂ©, on doit accepter les deux cotĂ©s : le plaisir et la souffrance.

Ainsi on peut rĂ©duire avec davantage de sagesse les risques et on regarde qu’elles sont les rĂ©compenses recherchĂ©es.

Le docteur a développé la méthode Demartini : une série de questions, qui permet de devenir conscient de son contenu inconscient.

Exemple : tu rencontres une belle femme, et tu as beaucoup de dopamine qui est sécrétée dans le cerveau : tu fantasmes et tu te minimises pour elle car tu as peur de la perdre.

Pour rĂ© Ă©quilibrĂ© cela, se demander quels sont les mauvais cotĂ©s afin de ne pas se perdre dans ses fantasmes. Accepter de regarder ce qui est lĂ  👀.

Les fantasmes (c’est-Ă -dire, ne voir qu’un cĂŽtĂ© de la rĂ©alitĂ©) finissent en cauchemar.

Docteur Demartini John

Quand on regarde aussi les aspects nĂ©gatifs d’une situation, on peut alors vraiment l’aimer.

La dépression Selon le docteur john demartini

dépression selon le Docteur John Demartini
DĂ©pression selon le Docteur John Demartini

Définition de la dépression selon le Docteur Demartini : comparer sa réalité actuelle avec un fantasme auquel on est accroc.

8 illusions qui se cachent sous la dépression

1. 🖖 On attend des autres qu’ils soient unilatĂ©raux :

  • seulement prĂ©venant,
  • seulement gentil,
  • seulement honnĂȘte,
  • seulement ponctuel,
  • seulement exceptionnel,
  • seulement fort,
  • seulement mĂ©chant,
  • seulement manipulateur,
  • seulement maladroit etc.

« C’est impossible. On ne peut pas toujours ĂȘtre gentil. On se voue Ă  ĂȘtre déçu. La vie ne peut pas nous donner cela ».

2. 🖖 Attendre que les autres vivent dans d’autres valeurs que les leurs :

  • Les autres ne vont pas vivre pour vivre selon nos valeurs.
  • Ce sont des attentes irrĂ©alistes.
  • La vie de toute façon cassera ce fantasme, cette illusion, cette croyance erronĂ©e.

3. 🖖 Attente d’ĂȘtre soi-mĂȘme unilatĂ©ral :

  • Etre toujours au top
  • Etre toujours positif
  • N’ĂȘtre jamais en colĂšre
  • Etre toujours productif
  • Etre toujours souriant
  • Etre toujours plein d’Ă©nergie
  • N’ĂȘtre jamais frustrĂ©

Cela ne se passe pas comme cela. Des personnes vont challenger nos valeurs. La vie elle-mĂȘme peut nous bousculer dans nos valeurs.

Nous pouvons vivre aussi en dehors de nos valeurs. Ce n’est pas si simple.

Par exemple :

  • Ne pas toujours respecter notre rĂ©gime alimentaire
  • Le nombre de sĂ©ances de sport par semaine que nous voulons rĂ©aliser
  • Le temps allouĂ© Ă  nos proches pour ĂȘtre avec eux au lieu d’ĂȘtre au travail etc.

4. 🖖 Etre unilatĂ©ral et vivre en dehors de ses propres valeurs.

5. 🖖 Attendre des autres et de soi des choses irrĂ©alistes.

6. 🖖 Attendre du monde entier d’ĂȘtre unilatĂ©ral :

  • Le monde doit ĂȘtre gentil.
  • Le monde doit-ĂȘtre en paix tout le temps.
  • Il ne doit pas y avoir de conflits entre les hommes.

7. 🖖 On attend que le monde vive selon nos propres valeurs.

Le docteur John Demartini a Ă©tĂ© consultant Ă  L’ONU et il a constatĂ© que chacun attendait Ă  ce que les autres pays vivent selon leur valeur. C’est une illusion !

Chacun pensait que le monde irait mieux s’ils suivaient leur valeur.

Les milliards d’ĂȘtres-humains ont un assortiment de valeurs uniques. Comment leur imposer un modĂšle de valeur qui convienne Ă  tout le monde ?

8. 🖖 Avoir des attentes irrĂ©alistes Ă  propos des choses matĂ©rielles :

  • Mon ordinateur doit toujours marcher.
  • Mon smartphone ne doit pas se casser si je le fais tomber.
  • Le dĂ©bit internet doit toujours ĂȘtre rapide.
  • « SaletĂ© d’ordinateur. Tu ne marches pas comme je le veux. Je te disqualifie ! ». Et aprĂšs ?

Il a observĂ© que tous les dĂ©primĂ©s cliniques ont plusieurs de ces illusions, de ce qu’il appelle des fantasmes.

Le dépressif est en dépression de sa réalité actuelle (qui est en réalité toujours équilibré selon le docteur) avec notre fantasme, notre illusion, nos fausses croyances.
Il faut craquer nos illusions. Et ainsi on va mieux.

🙂 Pour ĂȘtre Ă©quilibre et plus heures, agissons selon nos valeur les plus hautes !

Ne projetons pas sur les autres des attentes irréalistes.

Se soucier des autres pour voir ce qu’il y a de la valeur chez eux et ainsi ĂȘtre en bonne relation.

Dans un cheminement de conscience :

La plupart de nous, en début de chemin :

  • Blamons les autres,
  • Puis nous-mĂȘme et enfin
  • On comprend qu’il n’y a rien Ă  blĂąmer. On comprend enfin que blĂąmer, c’est supposer que l’autre est censĂ© vivre selon nos valeurs. Or ce que l’on voit chez l’autre est un miroir de soi. Quelle partie de moi je n’accepte pas de voir.

Qu’elle est notre fondation en tant qu’ĂȘtre humain ?

Quel est le fondement de l'humanité ?
Quel est le fondement de l’humanitĂ© ?

« Je ne veux pas donner l’illusion que l’on peut ĂȘtre en Ă©tat de grĂące 24/24 ».

Docteur John Demartini

« J’ai Ă©tudiĂ© le dictionnaire Oxford. J’ai entourĂ© tous les mots qui peuveut dĂ©crire le comportement de l’humain : avare, gĂ©nĂ©reux, ouvert, loyal, dĂ©loyal etc. 4628 mots en tout ! »

Ensuite, il a cherché qui dans sa vie représente le plus exactement ces mots.

Puis, en lui-mĂȘme, un Ă  un, pendant quelques annĂ©es.

👉 Il s’est rendu compte que rien ne manque en lui.

On a tout.

Pas besoin de se sĂ©parer de l’une partie de soi et pas besoin d’acquĂ©rir une partie. On a tout !

On a tout en nous. (Notamment du génie).

« Ne pas se séparer de la moitié de soi. De sa partie « négative ».

C’est trĂšs commun aux humains. On n’essaye pas de comprendre cette importance. Si on a ces parties, cela fait partie de notre mission sur Terre ».

On a tous les traits nécessaires pour accomplir notre mission sur Terre.

Essayer d’ĂȘtre unilatĂ©ral est impossible.

Le dĂ©sir d’Ă©viter l’inĂ©vitable est source de souffrance.

Un exercice type pour se rendre compte de la perfection de la négativité

Face aux mauvais souvenirs : se demander, quel est le bon coté de cela ?

Trouver des bénéfices à nos épreuves, à nos moments difficiles.

đŸ„Š La nature aime l’Ă©quilibre des opposĂ©s.

On grandit le plus Ă  la frontiĂšre du soutien et du challenge. Parfois on est le challengeur de quelqu’un et parfois on est son souteneur.

Tout ce qu’on n’aime pas Ă  l’extĂ©rieur est ce que l’on cherche Ă  Ă©viter en soi.

Docteur John Demartini

Rechercher l’Ă©quilibre

Cette image illustre la notion d'Ă©quilibre, qui est importante pour l'ĂȘtre-humain
Cette image illustre la notion d’Ă©quilibre, qui est importante pour l’ĂȘtre-humain

Apprendre à voir les aspects « difficiles » de soi.

Les deux cotés sont nécessaires : si on devient trop arrogants, les gens vont nous le faire comprendre. Et si on se met au dessus des autres, comme par hasard les autres seront plus critiques.

La nature aime l’Ă©quilibre. On ne voit pas l’Ă©quilibre mais plutĂŽt notre idĂ©alisme de comment les choses devraient ĂȘtre.

Mais notre idĂ©alisme n’a pas de fondation sur la rĂ©alitĂ©. Tout est dĂ©jĂ  Ă©quilibrĂ©, on n’en est juste pas encore conscient.

👉 Il n’est pas besoin de se sĂ©parer : peu importe Ă  quel point on veut se sĂ©parer de son cotĂ© mĂ©chant, il est toujours lĂ .

La perfection est dĂ©jĂ  lĂ . Notre cĂŽtĂ© gentil et mĂ©chant, c’est cela la perfection.

Quoique tu fasses, tu es digne d’ĂȘtre aimĂ©.

DĂ©finir ses valeurs

C’est ce que dĂ©montre notre vie qui prouve nos valeurs. Et non ce qu’on croit ĂȘtre nos valeurs.

  • Comment tu dĂ©penses ton temps ?
  • A quoi est-ce que tu penses ?
  • Que te dis-tu ? Et les preuves qui ont avec ?
  • Qu’est ce qui t’inspires ?
  • Quels sont les objectifs que tu es en train d’atteindre ?
  • Qu’apprends-tu spontanĂ©ment ?
  • Si on te donnes 10 millions, que fais-tu ?

Il faut ensuite structurer sa vie pour que ce soit les actions qui correspondent à nos plus grandes valeurs qui soient mises en priorité.

Conclusion

La motivation est un symptĂŽme. Trouver ce qui nous inspire est plus efficace. On n’aura pas besoin de source externe pour se motiver.

En conclusion, le Docteur John Demartini propose une approche profonde pour mieux se connaßtre et définir ses véritables valeurs.

Selon lui, vivre en accord avec nos valeurs les plus élevées est la clé pour atteindre nos objectifs de façon authentique et durable.

Ses conseils permettent de faire la distinction entre fantasmes irrĂ©alistes et objectifs vĂ©ritables, afin d’Ă©viter les dĂ©ceptions.

Il invite également à accepter les deux faces de chaque réalité, positive et négative, pour trouver un équilibre sage.

Sa méthode consiste notamment à identifier les illusions et fausses croyances qui nourrissent la dépression et le manque de motivation.

En prenant conscience de la perfection inhérente à la vie, on peut se libérer de ces fantasmes limitants.

Le Dr Demartini rappelle ainsi l’importance de se dĂ©tacher du regard des autres et des comparaisons pour revenir Ă  son essence profonde.

Chacun possĂšde en lui toutes les qualitĂ©s, mĂȘme celles qu’il juge nĂ©gatives. Assumer pleinement qui l’on est constitue le premier pas vers une vie Ă©panouie.

FAQ : Foire aux questions

Qui est le Docteur John Demartini ?

Le Docteur John Demartini est un philosophe, conférencier et auteur américain, spécialiste du développement personnel et de la psychologie positive. Il est connu pour sa méthode de transformation personnelle appelée « La méthode Demartini ».

Quelle est la méthode du Docteur Demartini ?

La méthode Demartini est une approche qui consiste à identifier ses valeurs prioritaires grùce à une série de questions. Elle permet de lever ses illusions limitantes, de rééquilibrer ses perceptions et de définir des objectifs authentiques.

Comment trouver ses vraies valeurs avec la méthode Demartini ?

Selon le Dr Demartini, nos valeurs rĂ©elles ne sont pas celles que l’on croit mais celles qui transparaissent dans nos actions. Pour les dĂ©couvrir, il propose un questionnaire gratuit sur son site web https://drdemartini.com/

Comment éviter la dépression avec la méthode du Dr Demartini ?

D’aprĂšs lui, la dĂ©pression survient quand on compare sa rĂ©alitĂ© Ă  des fantasmes irrĂ©alistes. Sa mĂ©thode permet d’identifier ces illusions et de les remplacer par une vision Ă©quilibrĂ©e de soi-mĂȘme et du monde.

Quels sont les 7 principes du Dr John Demartini ?

Les 7 grands principes de sa philosophie sont : déterminer ses valeurs, utiliser sa méthode, vivre la Breakthrough Experience, maßtriser son esprit, maßtriser sa vie, laisser un héritage et suivre son programme pédagogique révolutionnaire.

OĂč peut-on suivre les formations du Docteur John Demartini ?

Il propose des séminaires et formations dans le monde entier. Son cursus complet « The Concourse of Wisdom » est détaillé sur son site web https://drdemartini.com/ ainsi que ses prochains événements.

Facebook
Twitter
Email
Print

6 rĂ©flexions sur “Le Docteur John Demartini”

  1. Merci Xavier pour cet article.
    Elle est trÚs intéressante cette méthode sur les valeurs hautes.
    On retrouve le méthode des petits pas avec réduire ses objectifs en des petites étapes.
    Plein d'idées à explorer.

  2. Ping : Mon dĂ©fi digne des JO 2024 : Mon 1er livre, Ma 1Ăšre confĂ©rence publique, Ma 1Ăšre formation en entreprise, Mes 1ers modules d'e-learning pour mes communautĂ©s d'ici la cĂ©rĂ©monie d'ouverture des JO : Le 26 juillet 2024 ! đŸƒâ€â™‚ïž -

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut