Comment développer sa créativité comme Léonard de Vinci ?

by Xavier Coach Anti-Procrastination  - janvier 20, 2024

Tout d’abord, avant de lire cet article : Comment développer sa créativité comme Léonard de Vinci ?

Bienvenue à nouveau sur Coach Anti Procrastination 🚀 !

Comme ce n’est peut-être pas la première fois que vous venez ici 🙂, vous aimerez sans doute recevoir mon livret  » Productivité Zen  » : vos premiers pas pour réduire la procrastination et augmenter votre capacité à vous accomplir !

Un guide basé sur des études scientifiques pour gagner du temps, mieux se concentrer est ainsi être beaucoup plus productif, sans perdre son calme, sa sérénité et sa joie de vivre !

Introduction

Bonjour cher lecteur, dans cet article nous allons explorer comment développer sa créativité en s’inspirant de l’incroyable génie qu’était Léonard de Vinci.

En effet, ce grand artiste et savant de la Renaissance est reconnu pour sa capacité hors du commun à voir le monde différemment et à toujours repousser les limites de son imagination.

Nous allons vous présenter les principales techniques et méthodes utilisées par Léonard pour stimuler sa créativité ainsi que ses plus grands secrets pour rester toujours en éveil et innovant.

À travers divers exercices pratiques, vous pourrez à votre tour développer votre imagination et votre curiosité, deux qualités essentielles pour faire preuve de créativité.

Alors, êtes-vous prêt à révéler le Léonard qui sommeille en vous ? Suivez-moi dans ce parcours passionnant !

Techniques de créativité de Léonard de Vinci

Léonard de Vinci était reconnu pour sa créativité débordante qui lui a permis de réaliser des inventions révolutionnaires et des œuvres d’art intemporelles.

Au travers de ses carnets, nous découvrons les diverses techniques qu’il mettait en pratique quotidiennement pour stimuler son imagination et repousser les limites de sa pensée.

L’une de ses méthodes favorites consistait à réaliser d’innombrables croquis afin d’explorer visuellement toutes sortes d’idées et de concepts.

Il laissait libre cours à son talent artistique, esquissant des machines futuristes, des structures architecturales originales ou des schémas complexes d’organismes vivants.

Léonard accordait également une grande importance à l’observation méticuleuse de son environnement.

Il pouvait passer des heures à contempler les phénomènes naturels qui l’entouraient, notant avec précision dans ses carnets les moindres détails.

Grâce à cette pratique assidue, il parvenait à déceler les mécanismes qui échappaient à l’œil nu, amenant des révélations sur le fonctionnement de systèmes complexes comme les cours d’eau ou le corps humain. Ces observations minutieuses constituaient une véritable mine d’ord’inspiration pour ses créations futures.

Méthodes de Léonard de Vinci pour développer sa créativité

Comme mentionné dans sa biographie écrite par Walter Isaacson (1), Léonard de Vinci accordait une grande importance à la pensée interdisciplinaire.

Selon Yvon Poulin dans son article paru dans la revue Nuit Blanche (2), « Léonard croyait que pour comprendre réellement le monde, il fallait l’étudier sous différents angles ».

Cette approche multidisciplinaire lui permettait d’enrichir sa compréhension en alternant ses études entre des sujets aussi variés que l’anatomie, les mathématiques, l’ingénierie ou la botanique.

De plus, il était un passionné d’expérimentation, comme le rapporte Isaacson (1).

Jonathan Pevsner, dans son article « Léonard de Vinci neuroscientifique » publié dans la revue Cerveau & Psycho (3), mentionne que Léonard « ne craignait pas de sortir des sentiers battus pour valider ses hypothèses de manière empirique », que ce soit en disséquant des cadavres humains ou en réalisant des moulages de cerveaux de bœufs. Ses carnets fourmillent de notes et de croquis issus de ces expériences (1).

En outre, comme le souligne Pevsner (3), Léonard accordait une grande importance à l’observation minutieuse de la nature.

Il pouvait passer des heures à observer les moindres détails d’un phénomène, notant ses observations dans ses carnets. Cet exercice d’attention soutenue lui permettait de faire des découvertes ouvrant de nouvelles pistes de réflexion.

En somme, la soif inextinguible de savoir témoignée dans ses écrits et sa curiosité insatiable, comme décrits dans l’introduction de Yvon Poulin (2), ont fait de Léonard de Vinci un modèle pour stimuler efficacement notre propre créativité.

Références :

  1. Isaacson W. Léonard de Vinci. La biographie, trad. de l’américain par Anne-Sophie De Clerq et Jérémie Gerlier, Flammarion Québec, Montréal, 2019.
  2. Poulin Y. Léonard de Vinci, le génie universel. Nuit Blanche, magazine littéraire, 2019.
  3. Pevsner J. Léonard de Vinci neuroscientifique. Cerveau & Psycho 2004.

HEY !

Soyez inspiré.es à poursuivre votre propre défi, digne des JO 2024 en recevant mes astuces quelques fois par mois pour savoir comment je vais en moins de 6 mois : écrire mon 1er livre, faire ma 1ère conférence publique, animer ma 1ère formation en entreprise et créer mes 1ers modules d’e-learnings !

Créativité de léonard de vinci

Secrets de créativité de léonard de vinci

Outre ses méthodes formelles que nous avons évoquées, Léonard de Vinci dévoilait dans sa vie quotidienne certains secrets qui alimentaient sa créativité, comme le souligne Walter Isaacson dans sa biographie de l’artiste (1).

Tout d’abord, il accordait une grande importance à la curiosité et à l’ouverture d’esprit.

Comme le mentionne Jonathan Pevsner (2), sa soif insatiable de savoir était étonnante. Cette curiosité sans limite était l’une des sources de son génie car elle le poussait à toujours repousser les frontières de la connaissance.

De plus, Léonard de Vinci cultivait une pensée non-conventionnelle.

Selon Yvon Poulin (3), il aimait sortir des sentiers battus, comme en témoignent ses vêtements aux couleurs vives qui le faisaient passer pour un dandy excentrique.

Cette capacité à imaginer de nouvelles possibilités lui permettait de concevoir des idées révolutionnaires, malgré les conventions de son époque.

Par ailleurs, Léonard faisait preuve d’un grand optimisme face aux défis. Même lorsque ses contemporains doutaient de la faisabilité d’un projet, il gardait confiance en son intuition et persistait, guidé par sa détermination à repousser les limites du possible. C’est ce qui lui a permis de réaliser des inventions jugées impensables pour l’époque.

En somme, la curiosité, la pensée hors-norme et l’optimisme constants de Léonard de Vinci étaient les ingrédients secrets alimentant sa créativité débordante et les sources de son génie universel.

Références :

  1. Isaacson W., 2019.
  2. Pevsner J., 2004.
  3. Poulin Y., 2019.

Découvrez les sources d’inspiration de Léonard de Vinci

Outre ses méthodes formelles de stimulation de la créativité, Léonard de Vinci trouvait l’inspiration dans de nombreuses sources, comme le rapporte Walter Isaacson dans sa biographie (1).

Tout d’abord, la nature était une source inépuisable d’émerveillement pour lui.

Selon Jonathan Pevsner (2), il pouvait passer des heures à observer méticuleusement les phénomènes naturels, notant chaque détail dans ses carnets. Ces observations nourrissaient grandement sa réflexion.

De plus, l’ art était une source majeure d’inspiration pour Léonard. Yvon Poulin (3) mentionne qu’il percevait des liens entre l’art et la science, les considérant comme complémentaires. En étudiant les œuvres de ses prédécesseurs, il s’imprégnait de nouvelles techniques qu’il s’appropriait ensuite de manière novatrice.

Par ailleurs, les sciences l’inspiraient grandement. Comme décrit dans l’article du magazine Cerveau & Psycho de Jonathan Pevsner (2), ses études anatomiques méticuleuses lors de dissections ou ses réflexions sur l’optique fournissaient matière à de nouvelles créations.

Enfin, la mythologie et les récits historiques stimulaient son imagination débridée. Ses carnets regorgent de références à la mythologie gréco-romaine ainsi qu’à des ouvrages comme la Bible ou l’Iliade d’Homère.

Ainsi, Léonard de Vinci puisait son inspiration dans la nature, l’art, la science et la littérature, nourrissant en permanence sa curiosité et sa créativité.

Références :

  1. Isaacson W., 2019.
  2. Pevsner J., 2004.
  3. Poulin Y., 2019.

Mettez votre créativité à l’épreuve

Exercices pour stimuler votre imagination

Après avoir découvert les méthodes qui ont fait la renommée de Léonard de Vinci, il est temps de mettre votre propre créativité à l’épreuve.

Comme le souligne Malcolm Gladwell dans son ouvrage : Le talentueux M. Ripley (1), s’inspirer des maîtres ne suffit pas, il faut également s’exercer régulièrement pour développer ses compétences.

Heureusement, de nombreux exercices simples existent pour stimuler votre imagination.

Tout d’abord, le brainstorming est un excellent exercice pour ouvrir votre esprit.

Vous pouvez par exemple rédiger pendant 10 minutes toutes les idées vous venant à l’esprit sur un thème donné, sans juger la pertinence. Cela vous oblige à explorer de nouvelles possibilités, comme le faisait Léonard de Vinci avec ses croquis.

De plus, vous pouvez vous inspirer de ses techniques d’ observation minutieuse.

Prenez l’habitude chaque jour d’observer en détail un objet ou un phénomène et notez vos réflexions, comme le recommande Margaret Boden.

Vous pouvez également vous essayer à vous fixer des défis créatifs comme ce que j’ai pu décrire dans cet article : https://www.coach-anti-procrastination.com/comment-realiser-un-defi-ambitieux-comment-realiser-mon-defi-digne-des-jo-2024/

Ainsi, en vous exerçant régulièrement à l’aide de ces techniques simples puisées dans l’héritage de Léonard de Vinci, vous développerez progressivement votre propre créativité.

Références :

  1. Gladwell M., 2008.
  2. Boden M., 2004.

Développer votre capacité d’observation

Comme nous l’avons vu précédemment, Léonard de Vinci accordait une grande importance à l’observation minutieuse.

Selon Jonathan Pevsner dans son article sur Léonard neuroscientifique (1), il pouvait passer des heures à contempler en détail les phénomènes naturels. Cet exercice lui permettait d’affiner sa compréhension et d’alimenter sa créativité. Vous aussi pouvez développer ce talent en adoptant quelques habitudes.

Tout d’abord, prenez le temps chaque jour de faire une promenade observatrice. Lors de votre balade, concentrez-vous sur un élément précis, comme la lumière ou les détails architecturaux, et notez vos réflexions. Cet exercice, recommandé par la scientifique Aline Cohen dans son livre La créativité en entreprise (2), stimule l’attention.

Vous pouvez également vous essayer à l’art du croquis d’observation. Installez-vous quelque part et dessinez pendant 15 minutes ce que vous voyez, comme le faisaient les carnets de Léonard de Vinci. Cet exercice, conseillé par le Princeton Arts Associates dans leur guide Développer l’œil artistique (3), affine la vision.

Finalement, nourrissez votre curiosité en adoptant la démarche scientifique d’ observation-questionnement-hypothèse. Lors d’une balade au parc par exemple, observez un phénomène naturel, posez-vous des questions à son sujet puis formulez des hypothèses, à l’instar de la démarche de Léonard.

En somme, affutez votre capacité d’observation par la pratique régulière pour stimuler votre créativité, tout comme le maître toscan.

Références :

  1. Pevsner J., 2004.
  2. Cohen A., 2012.
  3. Princeton Arts Associates, 2006.

Autres références ayant servi à rédiger cet article :

https://www.bookey.app/fr/book/les-carnets-de-léonard-de-vinci

https://www.cerveauetpsycho.fr/sd/histoire-neurosciences/leonard-de-vinci-neuroscientifique-5498.php

comment devenir un génie comme Léonard de Vinci et les autres maitres ?

Voici quelques points clés pour devenir un génie à la manière des grands esprits du passé, selon ce numéro de Cerveau et psycho N°66 -de Novembre 2014 : Penser comme un génie : https://www.cerveauetpsycho.fr/sd/neurosciences/cerveau-et-psycho-n66-713.php

  • Avoir une curiosité insatiable et des centres d’intérêt très variés. Les génies s’intéressent à de nombreux domaines, pas seulement celui dans lequel ils ont excellé.
  • Acquérir une expertise poussée dans au moins un domaine, par un entraînement intensif sur le long terme. Il faut plus de 10 ans pour atteindre un niveau nécessaire à une création révolutionnaire.
  • Avoir un esprit ouvert, éclectique, capable de mettre en relation des domaines apparemment éloignés. C’est ce qui permet les innovations réelles.
  • Savoir explorer de nombreuses voies sans a priori, même si elles paraissent ne mener nulle part. Certains des plus grands succès émergent d’impasses initiales.
  • Être capable de faire preuve de flexibilité cognitive, en revenant sur des idées abandonnées et en réexaminant des solutions anciennes.
  • Multiplier les centres d’intérêt tout en dominant en profondeur un domaine particulier : c’est la clé pour une pensée à la fois riche et experte.

Donc cultiver sa curiosité, sa créativité, sa persévérance, accepter les impasses et savoir relier des domaines éloignés semblent caractériser le fonctionnement mental propice à développer un haut potentiel créatif.

Conclusion

Cet article nous a permis de mieux comprendre les techniques utilisées par Léonard de Vinci pour cultiver sa créativité hors pair. En adoptant certaines de ses méthodes d’observation minutieuse de la nature et en nourrissant sa curiosité par des activités variées, chacun peut espérer développer davantage sa propre créativité.

Mais pour en tirer pleinement profit, il importe de donner du sens à ces exercices en les reliant à ses valeurs et à ses projets. Un entraînement régulier, associé à une motivation authentique, semble être le cocktail optimal pour atteindre l’excellence. Grâce à une telle démarche, chacun pourra peu à peu laisser émerger son propre génie créatif.

Je vous invite donc à partager cet article avec votre entourage, pour que d’autres puissent également s’inspirer de ces techniques. Vous pouvez également me rejoindre dans mon défi 2024, qui consiste à développer ma propre créativité en m’engageant dans plusieurs nouvelles activités chaque mois. Ensemble, cultivons notre potentiel !

HEY !

Soyez inspiré.es à poursuivre votre propre défi, digne des JO 2024 en recevant mes astuces quelques fois par mois pour savoir comment je vais en moins de 6 mois : écrire mon 1er livre, faire ma 1ère conférence publique, animer ma 1ère formation en entreprise et créer mes 1ers modules d’e-learnings !

Article co-écrit avec Claude.

Foire aux questions

Comment Léonard de Vinci développait-il sa créativité ?

Il multipliait les croquis d’exploration sans a priori, observait attentivement la nature, accordait une grande importance à l’expérimentation. Mais son génie reposait surtout sur sa curiosité insatiable et son ouverture d’esprit.

Comment stimuler sa propre créativité ?

S’entraîner longtemps à une activité, choisir des défis hors de sa zone de confort, relier ses centres d’intérêt, réfléchir aux raisons de ses choix, explorer de nouvelles façons de faire, douter de ses certitudes acquises.

Qu’est-ce qui fait la particularité des génies ?

Outre leurs réalisations hors normes, les génies ont plusieurs traits communs: une expertise acquise rapidement, des centres d’intérêt variés, une curiosité insatiable, un mode de pensée ouvert explorant de nombreuses pistes.

A propos 

Xavier Coach Anti-Procrastination

Formé au coaching intégratif par l'Ecole Européenne de Psycho-Socio et Somato analyse du Docteur Richard Meyer et pr Jérome Chidharom, Coach en organisation et formateur.

Xavier est une personne dynamique qui aime aider les autres à se transformer et à passer massivement à l'action afin de leur permettre de s'accomplir.

Laisser un commentaire

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Vous pourriez être intéressé par :